Par mot clé :
Par thème dans la liste
D
Accueil > Partenaires

Pourquoi devenir partenaire ?

Aujourd’hui encore, nous recherchons des partenaires sur lesquels l’APEI du Valenciennois pourrait compter dans le financement de ce projet axé sur la communication et l’accessibilité par le pictogramme. Ensemble nous pouvons considérablement améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap afin de leur faciliter l’accessibilité dans de multiples domaines, comme l’entreprise, les écoles, les lieux publics… afin qu’elles retrouvent la place qui est la leur dans la société. Chacun peut apporter son soutien en fonction de ses moyens. Chaque geste compte.

Une bonne raison de s’engager :

  • Participer à une action concrète en faveur des personnes en situation de handicap.
  • Renforcer l’identité de son entreprise en s’associant à l’image et aux valeurs de l’APEI du Valenciennois.
  • Fédérer ses salariés autour d’un projet solidaire
  • Communiquer sur votre rôle d’entreprise responsable et engagée pour le développement durable.

Comment devenir partenaire de l’APEI ?

Vous avez un projet de partenariat défini et souhaitez en faire bénéficier notre Association ?

Vous avez à cœur de mener une action solidaire avec l’APEI du Valenciennois mais ne savez pas de quelle manière ?

Quels que soient vos objectifs et vos moyens, nous vous proposons de collaborer sur un projet commun qui aura du sens pour votre entreprise et pour notre Association. Du don ponctuel au partenariat pérenne, les formes sont multiples :

  • Soutien financier
  • Don
  • Opérations internes

Fondation Caisses d’Épargne, un allié impliqué

Nous avons déjà la chance de pouvoir compter sur un partenaire engagé dans notre cause. En effet la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité est une fondation gestionnaire d'établissements et services pour personnes âgées, malades ou handicapées, qui intervient également pour

  • Favoriser leur autonomie,
  • Lutter contre l’exclusion sociale dont l’illettrisme,
  • Financer des projets innovants dans les domaines de l’autonomie et de l’exclusion sociale grâce aux opérations d’intérêt général qu’elle finance.